La haie : aliment de choix pour les bovins


Retour d’expérience d’un agriculteur Axonais en vaches allaitantes.

Adrien Messean Vache Stabul
Adrien MESSEAN donne du Frêne à ses vaches. Source image : https://www.gaiaformation.com/fourrages-ligneux/

Le 27 février dernier, l’équipe de Mayenne Bois Energie a assisté à une intervention portant sur l’utilisation de l’arbre pour l’alimentation de son troupeau de bovins viande.

Adrien MESSEAN, un agriculteur de l’Aisne était présent pour partager son expérience.

  • Exploitation de 28 ha, 0.6 UGB/ha. Vache allaitante en Agriculture Biologique
  • Troupeau Montbéliard croisé Limousin
  • 3 km de haies + 2.8 km lisière bois. = 207 ml de haies / ha

Pourquoi valoriser les ligneux ?

  • Compenser le manque d’herbe sur pied en période de sécheresse
    • Ne pas avoir de problème de croissance sur les bêtes
    • Eviter de taper dans les stocks avant novembre
    • Être 100 % autonome
  • Affouragement est un avantage pour les prairies sèches :
    • Protection contre le vent, le soleil
    • Apport de matière organique

Comment ça marche ?

  • Approvisionnement de Saule blanc directement après la coupe. Reste 1 semaine au râtelier sans problème
  • Il faut 2 m³ de branches pour 1 vache + 1 veau pour 1 semaine
  • Temps passé : 2-3j/an (taille + distribution) pour 200 m³ = 3 semaines d’affouragement
  • 100 m³ de branches = 10 T de foin
  • Si affouragement en stabulation 1 à 2h de main d’œuvre / m³
  • Les autres essences valorisables sont le Merisier, l’Erable sycomore, le Chêne, le Peuplier, Le Frêne, le Robinier-faux-acacia, l’Aubépine, le Prunelier, etc. …

A retenir

  • L’affouragement par les ligneux peut être une solution tampon lors de période de sécheresse
  • L’exemple proposé est à petite échelle. A voir si cela est transposable aux exploitations Mayennaise bien souvent beaucoup plus grande.

Si vous aussi, vous affouragez vos bêtes avec des ligneux, nous sommes preneurs de votre retour d’expériences !

N’hésitez pas à nous contacter.

Contact